Typologie des gnomes

Par défaut

Il existe principalement six types de gnomes dont voici les différentes caractéristiques.

Gnome des bois1 – Le gnome des bois
Il est probablement le plus courant. Mais on n’en est pas absolument certain car, fuyant les hommes, il dispose de multiples échappatoires lui permettant de passer facilement inaperçu.

gnome des dunes2 – Le gnome des dunes
Il est un peu plus grand que celui des bois. Il évite également le contact avec l’homme. Son costume est souvent extrêmement terne. La femelle n’est pas vêtue de gris mais de kaki.

Gnome des jardins3 – Le gnome des jardins
Il est assez courant comme celui des bois. Il aime les vieux jardins, même ceux qui sont entourés de constructions récentes. Il est d’humeur assez sombre et aime raconter des histoires mélancoliques. S’il à l’impression d’étouffer, il émigre dans les bois, mais étant très instruit il s’y ennuie assez rapidement.

4 – Le gnome de ferme
Il est de la même race que le gnome domestique que nous allons voir de suite après, mais il a l’esprit plus lent et aime les valeurs établies.

Gnome domestique5 – Le gnome domestique
Il est d’une race à part. Il a l’air d’un gnome ordinaire mais sa connaissance de l’homme est grande. A force de vivre dans de vieilles demeures historiques, il a vu et entendu bien des choses, venant de personnes riches ou pauvres. Il comprend le mieux le langage humain et le parle très bien. Les rois des gnomes sont d’ailleurs choisis parmi ses descendants.

Gnome de Sibérie6 – Le gnome de Sibérie
Il a quelques centimètres de plus que l’Européen et fréquente librement les trolls. Dans certaines régions on ne peut se fier à aucun gnome. Contrarié, le Sibérien se livre à des représailles, tuant le bétail, provoquant de mauvaises récoltes, de grandes sécheresses, un froid anormal… Moins nous en dirons mieux cela vaudra.

Tous les gnomes ont bon caractère et sont toujours prêts à faire des farces ou à se livrer à des taquineries sans méchancetés, sauf quelques exceptions. Si l’un d’eux est vraiment méchant, c’est par croisement d’étranges facteurs héréditaires.

Source : http://www.gnomeland.net/Gnome/differents-gnomes.php

Publicités

Le farfadet

Par défaut

Farfadet bleuLe Farfadet est un petit bonhomme haut d’un demi mètre, qui se promène nu ou vêtu de longues loques brunes. Les Farfadets des montagnes n’ont ni doigts, ni orteils, et ceux de la plaine manquent de nez.

En général, le Farfadet adopte une maison et il s’en occupe avec un sens des responsabilité très développé.

Il vient la nuit surveiller les animaux, moissonner, battre , faucher, faire les courses, bref, se rendre indispensable. Il termine les tâches que les domestiques ont laissé inachevées et, de plus, s’il estime qu’ils ont mérité, il les punit de leur paresse.

En Ecosse, les Farfadets aident à brasser la bière.

En échange de sa peine le Farfadet ne veut rien de plus qu’un bol de crème ou de bon lait avec un gâteau au miel. Qu’on veuille lui donner plus, il se froisse et s’en va, ce qui arrive souvent quand la générosité maladroite du maître de maison lui fait laisser des vêtements neufs.

Leur comportement, semblable à tous les esprits, est donc imprévisible, et il faut prendre grand soin de ne pas les offenser car un serviable Farfadet se change facilement en dangereux Horla.

Un jour qu’un Farfadet entendit critiquer sa façon de faucher il jeta toute la récolte au bas de la falaise.

Source : http://yuyo.free.fr/peuple/farfadets.htm

Le troll nordique

Par défaut

Troll nordique

Dans la mythologie nordique, le troll est un être vivant dans les montagnes ou les buttes (bergtroll). Ce sont des géants incarnant les forces naturelles, au même titre que les Titans. Odin avait dû tuer Ymir, le géant dont il était né, pour assurer le règne des dieux et des hommes, selon un scénario rappelant la castration d’Ouranos par son fils Cronos et la victoire des dieux olympiens sur les Titans. Les trolls étaient des géants qui avaient surgi du corps d’Ymir ; ils symbolisent les forces naturelles dans leur énergie élémentaire.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Troll