Un lutin de Cornouailles

Par défaut

Lutin de Cornouaille

Le Lutin de Cornouailles, qu’on appelle aussi Luton, Ludion et Lupron, habite le comté de Dartmoor.  Il n’est pas un endroit de la région qui ne soit hanté par ces petits êtres verts et malicieux.

Ils ont donné leur nom à de nombreux lieux-dits : le Mont Lutin, la Grotte du Lutin, la Chambre du Lutin, la Pierre du Lutin.

Ils dansent à l’ombre des menhirs et vont gambader sur les rives des torrents. On peut entendre leurs clochettes jusqu’au coeur des collines les plus reculées. Ils peuvent prendre diverses apparences comme par exemple celle d’un hérisson.

Ces esprits turbulents adorent voler des chevaux et des poneys pour leurs folles chevauchées nocturnes sur la lande, et ils tirent sur les crinières de leurs montures pour les faire courir, tant et si bien qu’on les trouve toutes emmêlées.

Ceux qui restent à la maison ne sont pas à l’abri de leurs farces, car ils s’amusent à lancer pots et marmites aux filles de cuisine.
Les Lutins aiment à s’amuser mais travaillent dur néanmoins, et souvent, ils battent le grain de nuit en échange de pain et de fromage.

Quand les Fées, le jour ou la nuit, s’amusent à modifier subtilement le paysage pour vous égarer, cela s’appelle se faire lutiner.

En Irlande, on attribue cet égarement à une touffe d’herbe ou de gazon enchanté qui ensorcelle celui qui marche dessus. On peut annuler le sort de façon traditionnelle, en enlevant son manteau et en le remettant à l’envers.

Source : http://yuyo.free.fr/peuple/lutins.htm